WeJustice.com - Plateforme de crowdfunding spécialisée dans les actions en justice Button close s

Pour le respect des architectes et du quartier Caserne à Mons

Par Matador, société d'architectes sprl / Contre Monsieur le Fonctionnaire Délégué de l'Administration de l'urbanisme de la Province de Hainaut 1

Lauréat d'un concours public en 2006, l'Atelier Matador a construit un quartier de plus de 120 logements à l'écriture architecturale radicale dans le centre historique de la Ville de Mons en Belgique.

A peine livré à la fin de l'année 2014, ce projet a fait l'objet de ce qui est interprété comme du "vandalisme institutionnel" commis par un haut fonctionnaire de la Région Wallonne. Les architectes ont été écartés et dépossédés de leur travail. Des dégradations manifestes ont été effectuées de force aux édifices.

Après deux ans et demi de tentatives de négociations et de vains combats, ils lancent aujourd'hui une action en justice afin de faire valoir leurs droits d'auteurs et le droit moral à l'intégrité de l'oeuvre.

Les contributions sont fermées pour cette cause.

  • 10 février 2016

    Introduction de l'affaire devant la deuxième chambre civile du Tribunal de première instance de Mons

  • 22 décembre 2015

    Courrier des Avocats Carneroli & Berenboom aux avocats respectifs de la Région wallonne, de la Ville de Mons et du promoteur

Icon actionL'action en justice

Aujourd'hui, l'appareil politique et l’administration ne nous donnent pas d’autre choix que de former tierce opposition aux jugements d’accord des 9 octobre 2013 et 26 juin 2015 auxquels nous n’étions pas partie.


L’enjeu est de faire valoir les droits d’auteurs des architectes sur l’oeuvre qui a été dénaturée et plus particulièrement le droit moral à l’intégrité de l’oeuvre.


L’action vise par ailleurs à restaurer la réputation entachée du bureau Matador et, plus fondamentalement encore, la crédibilité et la respectabilité d’une profession toute entière ainsi que le bon fonctionnement de l’état de droit

Ce contentieux soulève par ailleurs de nombreuses questions aux encablures de :

- la défense des droits d'auteur

- la défense du droit moral à l'intégrité de l'oeuvre

- la défense de la respectabilité de la profession d'architecte

- notre combat contre les décisions arbitraires

- la vigilance quant au bon fonctionnement de l'Etat de droit

Icon mediaPresse et médias

  • Manifestation silencieuse devant "I love Mons"

    La Province
    28/09/2015

    Article paru dans le journal "La Province"

    Lire l'article
  • La honte de Mons

    A+ Architecture in Belgium
    18/09/2015

    Editorial paru dans la revue d'architecture "A+"

    Lire l'article
  • L'immeuble "Caserne" altéré

    Le Soir
    13/07/2015

    Article paru dans le journal "Le Soir"

    Lire l'article

ATELIER MATADOR

Cause: Pour le respect des architectes et du quartier Caserne à Mons

Posté le : 15/01/2016

profil du causeur

Une architecture d’auteur se définit par son engagement politique, sa position critique, sa vocation culturelle, le dépassement de sa stricte contingence programmatique, son soucis du contexte, sa vertu qualitative, tant du point de vue spatiale que formelle et d’usage, son attachement à l’humain. Elle réfère à une pratique envisagée comme une vocation, au-delà de sa dimension strictement professionnelle.

L’atelier Matador est une agence d’architecture implantée à Bruxelles et à Mons. Il milite pour une architecture d'auteur telle que définie en introduction.

Son énergie se déploie dans la participation aux concours, appels d'offres publics et réalisation de projets d'échelles diverses allant de la maison particulière aux ensembles collectifs d'importance en passant par des édifices publics à vocation culturelle ou administrative. Elle traverse des pratiques telles que l’architecture, l’architecture d’intérieur, le mobilier, l’espace public, la scénographie muséale, la scénographie de théâtre.

L’atelier monte, contribue ou participe à de nombreuses expositions de sensibilisation à l'architecture contemporaine.
Bien qu'ayant écrit plusieurs essais, l'atelier Matador n'a pas vocation à théoriser, considérant que les idées ne sont pas des préalables au projet mais que, tout aucontraire, c'est la mise en projet qui produit les idées.

S’il l’atelier devait mettre une certitude en avant, c’est dans l’absence d’une représentation préphilosophique de ce qui est juste qu’il irait la puiser, dans le rejet d’une représentation théorique préalable, abstraite, dont l’architecture serait une démonstration, une incarnation permanente et récurrente

procédure

au 16 décembre 2018
  • 6 octobre 2015

    Lettre du Ministre Di Antonio: invitation à entamer une procédure judiciaire comme réponse aux demandes de négociation

  • 26 septembre 2015

    Manifestation silencieuse

  • 10 juillet 2015

    Démarrage de l'exécution de l'accord sur les édifices

  • 24 juin 2015

    Deuxième jugement du Tribunal de première instance du Hainaut qui entérine le second accord entre la Région wallonne, la Ville de Mons et le promoteur

  • 9 octobre 2013

    Jugement du Tribunal de première instance du Hainaut qui entérine l'accord entre la Région wallonne, la Ville de Mons et le promoteur

  • 4 mars 2013

    Arrêt de chantier sans sommation